Durée d'amortissement

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2019

Sommaire

Les entreprises doivent amortir leurs immobilisations pour rendre compte de la perte de leur valeur dans le temps. Pour cela, il faut choisir la durée d'amortissement qui convient le mieux au bien amorti. L'administration fiscale énonce les durées d'amortissement recommandées pour chaque type de bien.

Durée d'amortissement :  quels sont les principes de l'amortissement comptable ?

Définition de l'amortissement

L'amortissement comptable d'un bien permet de prendre en compte la dépréciation de la valeur de ce bien dans le temps. En effet, les immobilisations perdent de la valeur à cause : de leur usage, de la vétusté ou des avancées technologiques qui rendent les biens obsolètes.

L'amortissement sert ainsi à répartir la perte de valeur d'un bien sur la durée totale d'utilisation de ce bien. Il s'agit de préparer le renouvellement de l'immobilisation quand elle sera arrivée au bout de sa vie.

Taux d'amortissement

Le taux d'amortissement est utilisé pour calculer le montant annuel de l'amortissement d'une immobilisation :

Amortissement = Valeur du bien x Taux d'amortissement

Le taux d'amortissement dépend entièrement de la durée d'amortissement choisie pour l'immobilisation :

Taux d'amortissement = 1 ÷ Durée de vie d'amortissement

Par exemple, si la durée d'amortissement est de 5 ans, le taux d'amortissement est de 20 %, soit 1/5. Donc le choix de la durée d'amortissement a des conséquences comptables importantes pour les entreprises.

Quelle est la durée d'amortissement ?

La durée d'amortissement d'un bien dépend de la nature de ce bien. En effet, l'amortissement d'un véhicule est plus court que l'amortissement d'un immeuble.

L'administration fiscale publie des durées d'amortissement recommandées selon la nature des biens. Ces durées d'amortissement sont admises d'après les usages des professionnels.

Durée d'amortissement des biens immobiliers

La durée d'amortissement des biens immobiliers peut aller jusqu'à 50 ans :

  • Amortissement des immeubles commerciaux : entre 20 et 50 ans.
  • Amortissement des immeubles industriels : entre 15 et 20 ans.

Durée d'amortissement du matériel et de l'outillage

Le matériel industriel, l'outillage et le matériel de bureau peuvent être amortis sur une durée comprise entre 5 et 10 ans :

  • Amortissement du matériel industriel : entre 5 et 10 ans.
  • Amortissement de l'outillage : entre 5 et 10 ans.
  • Amortissement du matériel de bureau : entre 5 et 10 ans.

Durée d'amortissement des autres immobilisations

Des biens très divers peuvent également être amortis, de l'achat d'un logiciel à celui d'un véhicule de tourisme :

  • Amortissement du mobilier : 10 ans.
  • Amortissement d'un véhicule de tourisme : 5 ans.
  • Amortissement d'un véhicule utilitaire : 4 ans.
  • Amortissement d'un brevet : 5 ans.
  • Amortissement d'un logiciel : 2 ans.

Quelles est la durée d'amortissement en circonstances spéciales ?

L'administration fiscale accorde aux entreprises le droit de diminuer la durée d'amortissement dans des circonstances spéciales. Si la durée effective d'un bien sera probablement inférieure à la durée normale d'utilisation, l'entreprise peut choisir d'amortir ce bien plus rapidement.

Cela concerne particulièrement :

  • les utilisations intensives de matériel ;
  • les matériels exposés aux intempéries ;
  • les matériels qui risquent de se démoder rapidement.