Comptabilité publique

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

La comptabilité publique enregistre les flux financiers d'un État ou d'une collectivité territoriale. Elle permet de déterminer le budget public. Elle fait partie de la comptabilité nationale, qui est la réunion de la comptabilité publique et de la comptabilité privée qui mesure l'activité économique d'un pays.

Le point maintenant.

Comptabilité publique : qu'est-ce que c'est ?

La comptabilité publique est l'ensemble des techniques comptables qui retracent les opérations financières des entités publiques :

  • l'État ;
  • les collectivités territoriales (commune, communauté de communes, département, régions) ;
  • les administrations publiques, comme par exemple la Sécurité sociale.

Budget public

La comptabilité publique permet d'établir le budget public, c'est-à-dire la différence entre les recettes publiques (impôts) et les dépenses publiques :

  • Si les recettes publiques sont supérieures aux dépenses publiques : on parle d'excédent budgétaire.
  • Si les recettes publiques sont inférieures aux dépenses publiques : on parle de déficit budgétaire.

Les deux phases de la comptabilité publique

La comptabilité publique se fait en deux phases :

  • La phase administrative est la phase de prise de décision. L'organisme public prend l'engagement d'une dépense ou détermine ses recettes.
  • La phase comptable est la phase de l'enregistrement, a posteriori, de l'opération. L'organisme public paie la dépense prévue ou recouvre la créance.

Comptabilité publique : différences avec la comptabilité privée

La comptabilité privée, ou comptabilité générale, enregistre les flux financiers d'une organisation privée. Ce peut être ceux : d'une association, d'une entreprise (entreprises individuelles, autoentrepreneur, EIRL) ou d'une société (SARL, SAS, SAS, EURL, SA).

La comptabilité publique enregistre les flux financiers d'une entité publique, d'un État, d'une collectivité locale ou une administration.

Comptabilité nationale

La comptabilité nationale est la réunion de la comptabilité publique et de la comptabilité privée. Elle a pour objectif de quantifier le niveau de l'activité économique d'un pays.

Tous les agents économiques sont pris en compte par la comptabilité nationale :

  • ménages ;
  • sociétés non financières (entreprises et sociétés privées) ;
  • sociétés financières (banques, notamment) ;
  • administrations ;
  • associations à but non lucratif, etc.

Pour donner une image de l'activité économique, la comptabilité nationale utilise des agrégats :

  • Un agrégat est une grandeur caractéristique de l'économie nationale.
  • Le plus connu des agrégats est le PIB (Produit Intérieur Brut), à partir duquel est calculé la croissance économique d'un pays.

Le PIB annuel mesure la richesse créée par tous les agents, privés et publics, sur un territoire national. Il correspond à l'ensemble des valeurs ajoutées de toutes les entités productives d'un pays.

Autres exemples d'agrégats :

  • Le PNB (Produit National Brut) est la richesse créée par tous les agents d'une même nationalité, quelle que soit leur localisation dans le monde.
  • Le Revenu National est le niveau de revenu de l'ensemble des habitants d'un pays.
  • La balance commerciale est la différence entre la valeur des exportations de marchandises vers l'étranger et la valeur des importations de marchandises de l'étranger.

Le calcul des agrégats permet aux pouvoirs publics d'avoir une image de l'état d'une économie, et de prendre les décisions dans le cadre d'une politique économique.

Pour en savoir plus sur la comptabilité publique :

Aussi dans la rubrique :

Principes et méthode

Sommaire