Comptabilité d'engagement

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

La comptabilité d'engagement enregistre les opérations au moment où l'entreprise prend un engagement, c'est-à-dire quand la facture est établie ou reçue.

Elle s'oppose à la comptabilité de trésorerie, qui enregistre uniquement les flux financiers. Explications dans cette astuce.

Comptabilité d'engagement : qu'est-ce que c'est ?

La comptabilité d'engagement enregistre les dettes et les créances d'une entreprise au moment où elles se forment, sans attendre qu'elles se manifestent par un encaissement ou un décaissement :

  • Par exemple, une entreprise achète auprès de son fournisseur le 1er mars, mais ne paiera ce fournisseur que le 1er juin. La comptabilité d'engagement enregistre l'opération le 1er mars. 
  • Chaque engagement donne lieu à un enregistrement dans la comptabilité de l'entreprise.

Enregistrement des charges

Selon les mécanismes de la comptabilité d'engagement, un achat est enregistré dès que la facture est reçue, même si cet achat n'est pas encore reçu et qu'il sera payé plus tard :

  • Par exemple, la comptabilité de l'entreprise enregistre un achat de matériel de bureau au moment de la réception de la facture, même si ce matériel n'est pas encore livré.
  • Au moment du paiement de cette facture, la comptabilité enregistre alors le décaissement dans le compte de la trésorerie.

Enregistrement des produits

Pour les produits, l'opération peut être enregistrée au moment de l'émission de la facture ou au moment de la signature du contrat.

Par exemple :

  • La comptabilité de l'entreprise enregistre une vente de marchandises quand elle émet la facture, même si cette marchandise n'est pas encore livrée, ni payée.
  • Au moment de la réception du paiement, la comptabilité enregistre l'encaissement dans le compte de trésorerie.

Avantages et inconvénients de la comptabilité d'engagement

Avantages de la comptabilité d'engagement

La comptabilité d'engagement permet de donner une vision très fidèle de la situation précise de l'entreprise :

  • Le bilan comptable de l'entreprise retrace ainsi l'ensemble des engagements pris ou des engagements reçus par une entreprise.
  • La comptabilité d'engagement permet également un meilleur suivi des dettes et des créances.

Inconvénients de la comptabilité d'engagement

Si elle présente des avantages certains, la comptabilité d'engagement n'est pourtant pas sans inconvénients :

  • La comptabilité d'engagement nécessite des manipulations comptables complexes. Par exemple, un achat donne lieu à un enregistrement au moment de la réception de la facture et un enregistrement au moment du paiement.
  • En outre, la comptabilité d'engagement implique également des rapprochements bancaires très réguliers, puisqu'il y a un décalage entre l'enregistrement d'une opération et le flux financier qui correspond. Par exemple, une vente enregistrée comptablement le 12 février n'apparaît sur le relevé bancaire de l'entreprise que le 31 mars.

Comptabilité d'engagement : pour quelles organisations ?

La comptabilité d'engagement est la règle du Plan Comptable Général (PCG) :

  • Ainsi, toutes les entreprises doivent adopter cette méthode d'enregistrement.
  • La comptabilité d'engagement est obligatoire pour les entreprises soumises au régime des BIC.

Par ailleurs :

  • Les entreprises soumises au régime des BNC peuvent opter pour une comptabilité d'engagement si elles le souhaitent.
  • Les associations qui ont l'obligation d'élaborer des comptes annuels peuvent aussi adopter une comptabilité d'engagement.

Pour en savoir plus sur la comptabilité d'engagement :