Saisie comptable

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

La saisie comptable est une obligation légale pour les entreprises (même pour les auto-entrepreneurs). Elle permet en effet aux services fiscaux de se renseigner sur ses finances.

C'est aussi un bon indicateur de performance et de suivi pour l'entreprise elle-même. Une démarche qui ne doit donc pas être négligée ! Nous faisons le point.

Qu'est-ce que la saisie comptable ?

La saisie comptable permet, à travers différents journaux, de répertorier dans l'ordre chronologique toutes les opérations financières de l'entreprise (achats, ventes, opérations diverses).

Chaque ligne du journal comporte les informations suivantes :

  • la date de l'opération ;
  • le compte de la comptabilité concernée ;
  • la référence et l'objet de l'opération ;
  • le montant de l'opération.

Saisie comptable : quelle méthode ?

Saisie comptable manuelle

La saisie comptable peut être effectuée manuellement sur un cahier (à l'ancienne, elle peut être choisi lorsqu'il n'y a qu'une vingtaine d'opérations à recenser par mois) ou sur ordinateur :

  • Dans ce cas, des logiciels comptables sont souvent utilisés, car ils sont plus efficaces qu'un simple tableur. Ils peuvent être utilisés sur Internet ou en local.
  • Dans tous les cas, il est nécessaire d'avoir de bonnes connaissances en comptabilité et en informatique pour en faire un bon usage.

C'est la solution la moins onéreuse (on trouve des logiciels libres) mais la moins satisfaisante aussi. En effet, tenir sa comptabilité devient alors très chronophage, entre le temps de formation nécessaire à la bonne maîtrise du logiciel et la saisie mensuelle.

Saisie comptable automatisée

Aujourd'hui, des logiciels comptables de quatrième génération permettent une saisie automatique des données :

  • En effet, les opérations sont automatiquement rapatriées depuis le compte bancaire. Il n'y a donc plus besoin de saisir ou d'effectuer des rapprochements bancaires.
  • Ce n'est plus non plus la peine de bien maîtriser un logiciel de comptabilité.

C'est sans doute la solution à privilégier : pratique et économique ! Ces logiciels de quatrième génération sont accessibles pour une vingtaine d'euros par mois.

Saisie comptable déléguée

Il est aussi possible de déléguer sa comptabilité à un expert comptable.

Cette solution permet de ne pas avoir à se soucier de l'aspect financier de son entreprise, et de se concentrer par exemple sur le commercial.

Toutefois, le recours à un expert comptable a un coût important. Il faut compter environ 40 € de l'heure pour ses services.

Pour approfondir :