Valeur comptable

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

La valeur comptable d'une entreprise est égale à sa situation nette : soit la valeur de ses actifs, une fois le passif soustrait.

Cette valeur comptable permet à d’éventuels repreneurs de connaître combien une entreprise vaut à la casse, une fois ses avoirs vendus et ses dettes payées.

Dans le cas d’une société cotée, la valeur comptable s’applique aussi à la valeur intrinsèque d'une action. Elle s’obtient en divisant la valeur comptable bilantielle par le nombre d'actions en circulation.

Définition de la valeur comptable d’une entreprise

La valeur comptable correspond à tout ce qui est inscrit à l’actif dans les comptes, les amortissements et les dépréciations éventuelles.

Au passif figurent les éléments du patrimoine qui ont une valeur économique négative pour la société : provisions, dettes, etc.

En se résumant, la valeur comptable est obtenue selon la formule suivante :

Actifs de l'entreprise – passif de l'entreprise = valeur comptable de l'entreprise.

Cette valeur patrimoniale peut aussi être évaluée à partir de la valeur de liquidation de l’entreprise. Celle-ci est obtenue à partir de la formule suivante :

Vente des actifs – paiement des dettes = valeur de liquidation de l’entreprise.

D’autres méthodes permettent d’affiner cette notion de valeur comptable :

  • Évaluation par l’actif net corrigé : cette méthode consiste à reprendre tous les postes de l′actif et du passif sur la base du dernier bilan afin de disposer d’une image actualisée des deux postes. Selon cette logique, les immobilisations corporelles sont évaluées à leur valeur de marché, etc.
  • Valeur par les multiples : la valeur de l’entreprise est évaluée à partir d’un indicateur de rentabilité, comme le résultat net ou l’EBIT, etc. Cette donnée est ensuite affectée d’un coefficient multiplicateur. Plus le résultat obtenu est fort et plus l’entreprise dispose théoriquement d’un potentiel de croissance élevé.
  • Actualisation des flux monétaires : cette méthode prospective consiste à évaluer la somme des cash-flow qu’une entreprise dégagera à horizon de 3 à 5 ans. La base retenue est souvent celle du résultat net d′exploitation + les dotations aux amortissements et provisions – les amortissements d′exploitation, le besoin (prévisionnel) en fonds de roulement et les investissements.

Valeur comptable par action

La valeur comptable par action s’obtient à partir de la formule suivante :

Valeur comptable de l'entreprise ÷ nombre d'actions = valeur comptable par action

La valeur comptable correspond à celle des capitaux propres de l’entreprise telle qu’elle est indiquée dans le dernier rapport annuel.

Ce ratio peut notamment être complété par un ratio cours/valeur comptable qui se calcule en divisant le cours de clôture d’une action par sa valeur comptable.

Si la valeur comptable est supérieure au cours actuel de l’action, l'action est réputée sous-évaluée. En revanche, si le cours de l'action dépasse cette valeur comptable par action, l’action est réputée surévaluée.

Les analystes prennent ce ratio en compte, car il permet de comparer le prix d’une action par rapport à la valeur à la casse d’une entreprise si elle déposait immédiatement le bilan.

Lire l'article Ooreka