Actif circulant

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2019

Sommaire

L'actif circulant est composé des stocks, des créances clients et autres, des placements financiers court terme et du « disponible » de l'entreprise.

Il regroupe les éléments d'actif pouvant être monétisés à moins d'un an qui tournent au cours du cycle d’exploitation d’une entreprise.

On oppose généralement l’actif circulant à l’actif immobilisé, non liquidable et d’autant plus important que les besoins en investissements d’une société sont élevés.

Définition et calcul de l’actif circulant

L’actif du bilan se compose de 3 postes :

  • l’actif immobilisé ;
  • l’actif circulant ;
  • les comptes de régularisation.

L’actif circulant évolue selon les besoins de financement de l’entreprise, qu’il s’agisse de besoins à court terme ou immédiats. Il correspond aux ressources d'exploitation.

Parmi ces ressources, on peut citer :

  • les éléments d'actif liés à l'exploitation (stocks et en-cours, avances et acomptes versés sur commandes d'exploitation, créances d'exploitation) ;
  • les éléments d'actifs hors exploitation (créances clients, capital souscrit, appelé mais non versé) ;
  • certains actifs financiers (disponibilités, trésorerie).

Actif et passif circulant

L’actif circulant constitue un besoin d’exploitation que l’entreprise doit financer avec un passif de même nature : le passif circulant.

Celui-ci est composé des dettes d’exploitation c’est-à-dire des dettes fournisseurs, des dettes fiscales et des dettes sociales.

En entrant dans le détail, on trouve d’un côté :  

  • l’actif circulant d’exploitation : stocks, créances clients, autres créances, charges constatées d’avance ;
  • l’actif circulant hors exploitation : autres créances et charges constatées d’avance (charges constatées d’avance = charge qui concerne l’exercice N + 1 mais qui a été enregistrée en N) ;
  • la trésorerie active.

De l’autre :

  • le passif circulant d’exploitation : dettes fournisseurs, dettes fiscales et sociales, autres dettes ;
  • le passif circulant hors exploitation : dettes sur immobilisations, autres dettes ;
  • la trésorerie passive : concours bancaires courants et soldes créditeurs de banque.

La différence entre actif et passif circulant permet de calculer le besoin en fonds de roulement (BFR). Il s’agit généralement d’un emploi généré par le cycle d’exploitation (et hors exploitation).

Ratios tirés du passif et de l’actif circulant

Il existe plusieurs ratios dont les variables sont tirées de l’actif circulant.

Ratio de liquidité générale = actif circulant ÷ dettes à court terme

Ce ratio permet de mesure la capacité d’une l’entreprise à honorer ses dettes à court terme. Lorsqu’il est supérieur à 1, l’entreprise est considérée comme solvable.

Ratio de financement de l’actif circulant = fond de roulement net ÷ actif circulant

Ce ratio indique l'importance du fonds de roulement pour l'entreprise. Un ratio trop faible expose l'entreprise à des difficultés financières. A contrario, un ratio trop élevé peut signifier qu’une entreprise immobilise des capitaux au détriment de sa rentabilité.

Lire l'article Ooreka