Valeur nette comptable

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2019

Sommaire

En comptabilité, la valeur nette comptable correspond à la valeur à laquelle est inscrite un bien dans les comptes d'une entreprise.

Pour connaître cette valeur, l'entreprise doit connaître le prix d'acquisition du bien et le montant des amortissements et provisions constatés. Le point maintenant.

Valeur nette comptable : définition

La valeur nette comptable désigne le montant net d'un actif ou d'un passif appartenant à une société et inscrit dans les livres comptables de l'entreprise.

Également appelée VNC, elle représente la valeur brute d'un actif ou d'un passif après diminution du montant des amortissements et/ou des provisions constatés.

Valeur brute

La valeur brute d'un actif ou d'un passif correspond à sa valeur d'entrée dans le patrimoine de la société.

Cette valeur brute peut ainsi être soit : 

  • la valeur d'acquisition du bien en cas d'achat par l'entreprise ;
  • la valeur d'évaluation en cas d'apport ou de donation.

Calcul de la valeur nette comptable

La valeur nette comptable d'un actif ou d'un passif est égale :

  • à la valeur brute de l'actif ou du passif ;
  • diminuée du montant des amortissements pratiqués et des provisions constatées en comptabilité.

Les amortissements pratiqués sur le bien tout comme les provisions constatées génèrent une diminution de la valeur nette comptable d'un actif ou d'un passif.

Valeur nette comptable : amortissements et provisions

Amortissements comptables

Pour calculer une VNC, il convient de retrancher de la valeur brute de l'actif ou du passif le montant total des amortissements cumulés, pratiqués depuis l'entrée du bien dans le patrimoine de la société.

Cette diminution apportée à la valeur brute permet de prendre en compte la perte de valeur d'un actif en raison du temps qui passe et de l'usure.

Les amortissements sont calculés selon les règles de l'amortissement linéaire ou dégressif, au choix de l'entreprise, et sont inscrits chaque mois en comptabilité. 

Provisions comptables

Une provision est une écriture comptable qui tient compte du caractère aléatoire ou probable d'une charge à laquelle une entreprise pourrait avoir à faire face. 

La provision peut également concerner : 

  • un risque probable (provision pour risque) ;
  • un impôt à payer (provision pour impôt) ;
  • un bien à racheter (provision pour immobilisation).

Ces provisions sont constatées en comptabilité et viennent en déduction de la valeur brute de l'actif ou du passif auquel il se rapporte.