Méthode ABC

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Apparue aux États-Unis dans les années 80, la méthode ABC (Activity Based Coasting) est un outil d'analyse des coûts par activité qui cherche à modéliser les relations entre les ressources, leurs modes de consommation et les objectifs de l’entreprise.

Dans ses grandes lignes, la méthode ABC divise les activités d'une entreprise pour analyser les filières de coûts et évaluer la rentabilité de chaque référence.

Partant du principe que tout produit (ou client) consomme des activités elles-mêmes génératrices de coûts, ces différentes références sont divisées en 3 groupes (A, B et C) afin de dégager un inducteur de coût. Explications.

Bases de la méthode ABC

Le modèle ABC concerne particulièrement les secteurs dans lesquels les coûts indirects sont importants. Il étudie le pilotage des coûts par activité dans le cade d’une approche transversale orientée sur le processus métiers. Le but est de modéliser les charges par activités/processus et de mieux les piloter.

L’objectif de la méthode ABC est d’identifier les facteurs de coûts réels et les économies potentielles et d'améliorer la rentabilité des produits et des clients. Pour ce faire, elle analyse des processus transversaux de l’entreprise en mettant en place des indicateurs (inducteurs) révélant le niveau des coûts et les marges.  

 On distingue les inducteurs d’activité et de coût :

  • L’inducteur d’activité permet de mesurer les ressources consommées par l’activité et d’identifier le rapport de consécution coûts/produits.
  • L’inducteur de coût détermine le niveau des coûts à travers l’organisation de l’activité.

Grâce à ces inducteurs, la méthode ABC décortique les différents types d’activités en affectant plus efficacement les coûts aux produits. Cette connaissance fournira des informations aux managers, facilitant ainsi la prise de décisions stratégiques et la réorganisation éventuelle des processus métiers.

Télécharger le document Ooreka

Méthode ABC : principales étapes

 En pratique, la mise en œuvre de la méthode ABC comprend plusieurs étapes qui peuvent être résumées ainsi :

  • Identification des activités : il s’agit de décrire les processus de production en identifiant les activités (extrants + intrants).
  • Affectation des ressources aux activités : les différentes charges sont réparties entre les différentes activités constituant les « ressources de fonctionnement » de l’activité.
  • Choix des inducteurs : pour apprécier la performance de chaque activité, le gestionnaire isole un indicateur de performance (inducteur) afin de mettre en relation les charges (ressources) inhérentes à chaque activité.
  • Regroupement des activités : les activités sont regroupées à partir des inducteurs qu’elles partagent.
  • Détermination des coûts de revient : ceux-ci sont calculés en incorporant les charges directes et les charges indirectes des « centres de regroupement » imputées aux coûts au prorata des inducteurs utilisés.
Lire l'article Ooreka

 Avantages et inconvénients de la méthode ABC

La mise en place des indicateurs de la méthode ABC est utile pour comprendre d'où vient la rentabilité d'une entreprise. Elle favorise :

  • une meilleure compréhension des coûts (directs et indirects) liés à chaque produit ;
  • une réduction des frais généraux grâce à la réduction des capacités en excès ;
  • un management basé sur le pilotage des coûts ;
  • le reengineering des processus métiers.

Cependant, pour être mise en œuvre, la méthode ABC nécessite l’intervention de conseils extérieurs, la mobilisation du personnel (méthode ABM) et la mise en place de solutions informatiques coûteuses. Ces facteurs constituent autant de contraintes.

Aussi dans la rubrique :

Principes et méthode

Sommaire