Ratio financier

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Les ratios financiers constituent des indicateurs utilisés pour effectuer l’analyse financière d’une entreprise. Ils sont le plus souvent utilisés par le dirigeant d’une société, les investisseurs et éventuellement par des repreneurs d’entreprises, par exemple lors d’une évaluation.

Faisons le point sur les différents types de ratios financiers, leur utilité et leurs limites.

Différents types de ratios financiers

Le terme de ratio désigne le rapport entre deux grandeurs comme le résultat net et le chiffre d’affaires.

Les ratios financiers sont souvent associés à des valeurs limites qu'il est déconseillé de franchir, sous peine d’être boudés par les investisseurs et les financeurs.

La plupart des ratios sont calculés sur la base du bilan patrimonial, exception faite des ratios de rotation établis sur la base de valeurs brutes.

On distingue 3 grandes familles de ratios financiers :

  • Les ratios de solvabilité : complémentaires des ratios de fonds de roulement, ils expriment la capacité d’une entreprise à rembourser rapidement ses dettes si elle devait mettre la clé sous la porte.
  • Les ratios de rotation : ces compteurs mesurent en quelque sorte la vitesse à laquelle une entreprise est payée par ses clients, celle à laquelle ses fournisseurs sont réglés et la rapidité de rotation des stocks (généralement exprimée en jours).
  • Les ratios de résultat ou profitabilité : ils établissent un rapport entre le résultat net (après impôt) et les ventes hors taxes de l'année considérée.

Ratios financiers les plus utilisés

Les ratios d’analyse financière ont pour finalité de faire apparaître les points positifs et négatifs d’une entreprise afin que ses dirigeants et les investisseurs disposent d’une image sincère de sa réalité économique.

À cette aune, les ratios de résultat ou de profitabilité sont les plus fréquemment utilisés par les investisseurs, notamment dans le cas de sociétés cotées.

Rapport résultat net / chiffre d’affaires et excédent brut d’exploitation (EBE) / chiffres d’affaires.

Ces 2 ratios permettent de s’assurer qu’une entreprise maîtrise ses coûts et ses prix de vente. Ils peuvent être utilisés pour réaliser des comparatifs sectoriels.

Ratio résultat net / capitaux propres

Ce ratio est utile pour mesurer le rapport entre les moyens dont dispose une société et la profitabilité qu’elle dégage.

Ratio capitaux propres / ressources stables

Ce ratio permet d’apprécier la capacité d’une entreprise à trouver les capitaux externes dont elle peut avoir besoin. Plus ce ratio est élevé, meilleure est sa situation.

Ratios financiers : utilité et limites

Les ratios financiers permettent d’obtenir un panoramique d’une entreprise en l’examinant de l’extérieur grâce au traitement de l’ensemble des données financières disponibles. Ce sont des outils indispensables à l'analyse fondamentale permettant d'évaluer la performance de la société et d’estimer sa la valeur intrinsèque.

Leur examen est donc indispensable avant de miser sur telle ou telle valeur.

Toutefois, ces ratios financiers fournissent des informations comptables qui ne doivent pas être interprétées au pied de la lettre, mais nuancés selon la situation spécifique des entreprises. Ils sont trop limités pour pouvoir se faire une idée réelle de la stratégie industrielle et commerciale d’une société.

Par ailleurs, ils décrivent le passé et certains, par exemple les ratios de rotation, sont plutôt réservés à la gestion interne d’une société.

Enfin, l’importance d’un ratio diffère selon le type d'entreprise et gagne à être comparé aux années précédentes ou à celui d’entreprises opérant dans le même secteur.