Production de l'exercice

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2019

Sommaire

La production de l'exercice représente la totalité des biens et services produits au cours d'un exercice. Elle figure au crédit du compte de résultat, parmi les produits d’exploitation.

Définition de la production de l'exercice et mode de calcul

La production de l'exercice est égale à la production vendue, à laquelle on ajoute la production stockée et la production immobilisée.

Si une société réalise des activités de différentes natures (commerciale, de service, etc.), la production de l’exercice correspond à la totalité de ces différentes productions.

La production de l’exercice fait partie des soldes intermédiaires de gestion (SIG). Ces derniers permettent de décortiquer la formation du résultat. Ils sont répertoriés depuis le chiffre d'affaires jusqu’au résultat.

La production de l’exercice représente, entre autres, l’activité industrielle d’une entreprise de transformation et les prestations produites par une société de services.

Cette production traduit le volume d'activité de l'entreprise. Il s'agit en quelque sorte du chiffre d'affaires des activités industrielles. Elle est calculée à partir de l’agrégat suivant :

Production vendue + immobilisée + ou – production stockée = production de l’exercice.

La production vendue concerne les biens et/ou services et la vente des biens produits ou transformés par l'entreprise.

Son montant (calculé hors taxes) correspond aux produits et/ou aux services finis et livrés au cours d’un exercice.

La production immobilisée est la somme des travaux effectués par une société pour son propre compte. Elle est enregistrée à l'actif du bilan parmi les immobilisations à son prix de revient.

La production stockée est constituée par la différence entre les stocks de produits finis et d’en-cours de fin et de début d’exercice (stock final - stock de départ) :

  • Ce solde peut être positif ou négatif.
  • Un écart négatif (déstockage) signifie qu’une société a vendu plus qu'elle n'a produit sur l'exercice.
  • Un écart positif (production stockée) indique que l’entreprise a stocké une partie de sa production durant un exercice. Le montant de la production stockée est calculé au coût de production.

Cette situation peut être symptomatique d'un problème commercial.

Si on ajoute à la production de l’exercice la marge commerciale et la consommation de l’exercice en provenance de tiers, on obtient la valeur ajoutée produite par une entreprise.

Production de l’exercice : un bon révélateur

La production de l’entreprise n’est pas appréhendée de façon homogène puisque la production vendue est évaluée au prix de vente, la production stockée au coût de production (car elle n’est pas encore vendue) et la production immobilisée selon le prix de revient.

Toutefois, certains analystes financiers estiment que le cours de la production constitue un indicateur d’activité supérieur au chiffre d’affaires, qui est composé :

  • des ventes de marchandises (pour les entreprises commerciales) ;
  • de la production vendue (pour les entreprises industrielles et les prestataires de services).

La production permet en effet d’évaluer le montant qu'une entreprise tire de son activité, avant déduction des frais inhérents à la fabrication et à la commercialisation.

Une augmentation de la production est généralement un indicateur positif, si cette hausse est réalisée avec une marge commerciale satisfaisante et si la production est vendue plutôt que stockée, l’accroissement d'un stock pouvant révéler une mévente.