Création de valeur

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Sur un plan entrepreneurial, la création de valeur consiste à accroître la productivité d'une entreprise pour mieux rémunérer les investisseurs (actionnaires, créanciers, etc.).

Cette capacité qui peut aller de pair avec la recherche d’une croissance durable est atteinte lorsque les investissements dégagent une rentabilité supérieure au coût moyen pondéré du capital.

L’objectif des créateurs de valeur d’une entreprise (ses dirigeants) consiste à créer cette valeur actionnariale afin d’accroître la richesse de ses propriétaires et de ses actionnaires. Explications.

Création de valeur et finance de marché

Le créateur de valeur est celui qui sait le mieux répondre à l'ensemble des investisseurs, actionnaires et créanciers d’une entreprise, soit rechercher et réaliser des investissements dont le taux de rentabilité soit supérieur au coût moyen du capital lié au risque supporté par ces investissements.

Pour sa part, le coût moyen du capital correspond à la moyenne du coût des différentes sources de financement de l’entreprise pondérée par leur valeur de marché (ensemble des ressources). Il permet d’actualiser les flux de trésorerie futurs générés par un projet et d’évaluer la valeur créée. Pour les actionnaires, ce coût est équivalent à la rentabilité annuelle moyenne qu’ils peuvent attendre en contrepartie de leur investissement.

Pour conserver son actionnariat et l’étoffer, une entreprise doit démontrer en permanence qu'elle produit de la valeur selon son secteur d'activité.

Mesures d’évaluation de la création de valeur

Les apporteurs de fonds (actionnaires, banques…) d’une société cherchent périodiquement à s’assurer qu’ils financent une société privilégiant la recherche de projets créateurs de valeur. Leur objectif est d’obtenir un surplus de valeur au regard du coût d’opportunité des capitaux propres placés dans son capital.

Pour calculer cette valeur actionnariale, il faut que la rentabilité de l’actif économique (rentabilité des capitaux investis) soit supérieure au coût du financement, c’est-à-dire au coût de la dette et des fonds propres (coût du capital).

La méthode d’estimation la plus courante consiste à prendre le résultat d'exploitation net et à en retrancher le coût du financement de l'actif net. En confrontant le cash-flow et le coût de l'investissement, on obtient une différence. Elle représente la valeur actionnariale.

En entrant dans le détail, il s’agit d’évaluer le coût de chaque source de financement, puis de calculer un coût global en pondérant chaque élément de capital par sa part relative dans la structure globale des capitaux.

Management par la création de valeur

La création de valeur est la clé de voûte des outils de management par la performance (Value Base Management). Elle justifie un pilotage stratégique et opérationnel de l’entreprise en ligne avec les attentes des actionnaires.

Au sein de l’entreprise, les créateurs de valeur sont surtout représentés par les directions générales et financières. Ce sont elles qui disposent des outils permettant de mesurer et d’optimiser les ressources en capital.

La recherche de la création de valeur sert aujourd’hui de référence « managériale » en matière de performance. Au fil du temps, elle est devenue un instrument de marketing financier, notamment lors de la présentation des résultats. À cette occasion, les dirigeants doivent attester de leurs résultats, c’est-à-dire démontrer que les risques qu’ils ont pris sont assez rémunérés pour ne pas altérer la valeur de l’entreprise.

Ces pros peuvent vous aider