Valeurs mobilières de placement

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Pour faire fructifier leur surplus de trésorerie sur une courte période, les entreprises font très régulièrement le choix d'acquérir des VMP (valeurs mobilières de placement).

En comptabilité, ces titres de placement doivent apparaître dans les écritures comptables de la société.

Définition des VMP

Les valeurs mobilières de placement (VMP) sont des titres financiers.

Elles sont très souvent acquises par les entreprises qui bénéficient d'un excédent de trésorerie.

Pour faire fructifier ce surplus, elles achètent des titres financiers à court terme pour obtenir un taux de rentabilité intéressant, tout en conservant la possibilité de récupérer rapidement des liquidités en les revendant.

Les VMP sont donc des titres financiers rémunérateurs qui exposent leurs propriétaire à de faibles risques.

Ces valeurs sont, pour les plus populaires dans le monde des entreprises, les obligations et les valeurs monétaires.

Comptabilité des VMP

Acquisition des VMP

Le jour de l'achat d'une VMP, l'entreprise propriétaire est tenue d'enregistrer en comptabilité ces titres financiers pour leur valeur d'achat.

Le prix d'achat est comptabilisé dans les sous-comptes 50 « valeurs mobilières de placement ». On le trouve notamment dans le compte 503 actions ou le compte 506 obligations.

Les frais relatifs à cette acquisition sont comptabilisés, quant à eux, dans le compte 627 « services bancaires et assimilés ».

Rémunération des VMP

Les valeurs mobilières de placement sont rémunérées pour un montant qui est fonction du taux d'intérêt applicable.

Les produits issus des VMP et perçus par l'entreprise propriétaire au cours d'un exercice comptable, doivent être comptabilisés de la manière suivante :

  • débit du compte 512 « banque à hauteur des revenus encaissés » ;
  • crédit du compte 764 « revenus des VMP pour le même montant ».

L'entreprise bénéficiaire des revenus a la possibilité de constater comptablement cette créance avant de l'avoir encaissée.

Les revenus sont ainsi enregistrés dans le compte 508 « autres valeurs mobilières de placement et autres créances assimilées », et non pas dans le compte 512.

Cession de valeurs mobilières de placement

Lorsqu'une entreprise a besoin de trésorerie, elle peut être contrainte à vendre tout ou partie de ses VMP.

Il est alors constaté, soit une plus-value (le prix de vente est supérieur au prix d'achat des VMP), soit une moins-value (le prix de vente est inférieur au prix d'achat).

La plus-value est comptabilisée dans le compte 767 « produits nets sur cessions de valeur mobilières de placement ».

La moins-value est enregistrée dans le compte 667 « charges nettes sur cessions de valeurs mobilières de placement ».