Charges indirectes

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2019

Sommaire

Les charges indirectes sont des dépenses engagées par les entreprises et comptabilisées selon des règles comptables spécifiques.

En effet, ces charges ont des incidences à court et moyen terme, ce qui est reflété dans la comptabilité des entreprises.

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les charges indirectes.

Lire l'article Ooreka

Charges indirectes : définition

Principe

Dans le monde des entreprises, une charge indirecte est une charge qui concerne plusieurs produits ou services dans un entreprise.

Cela signifie, dans la pratique, que ces dépenses ont été supportées par une entreprise en vue d'acquérir un bien ou un service dont l'utilisation sera affecté à produire ou servir plusieurs biens de l'entreprise concernée.

Contrairement aux charges directes qui financent le coût d'un seul produit ou service dans une société, les charges indirectes sont affectées à plusieurs produits, voir même, dans certains cas, tous les produits d'une entreprise. 

Illustration

Sont considérées comme des charges indirectes :

  • les frais de publicité générale dont l'objectif est de promouvoir et présenter plusieurs produits commercialisés par une entreprise ; 
  • des dépenses d'assurance au titre des contrats souscrits pour couvrir les risques relatifs à différents produits ;
  • des coûts de services généraux ;
  • des loyers et charges locatives

Calcul des coûts et charges indirectes

Calcul des coûts

Pour gérer au mieux son activité, un chef d'entreprise doit connaître le coût qu'il supporte pour produire une marchandise ou pour exécuter un service.

Pour cela, il doit tenir compte du prix des achats qu'il engage pour produire un produit ou réaliser une prestation de service.

Lorsqu'un achat de bien ou de service est uniquement utilisé pour fabriquer un seul produit ou pour effectuer une seule prestation de service (charge directe), le coût de production ou d'exécution est facilement identifiable.

À l'inverse, si l'acquisition est justifiée par le besoin de produire ou de servir plusieurs produits, il convient de proratiser l'utilisation qui est faite de l'achat pour servir tel ou tel bien ou service vendu par l'entreprise. 

Lire l'article Ooreka

Détermination d'une unité d'œuvre

La principale méthode utilisée consiste à déterminer une unité de mesure des charges indirectes.

Cette unité d'œuvre permet de définir la quote-part de charges imputable à chaque produit vendu ou chaque service exécuté par un entreprise. 

Cette unité est une clé de répartition. 

Méthode des coûts complets

La méthode des coûts complets consiste à découper une entreprise en centres d'analyse.

Ces centres d'analyse sont composés des centres de travail (bureau, atelier...) et des sections. 

En fonction de la clé de répartition définie au préalable, les charges indirectes sont reparties entre les différents centres d'analyse.

Cette méthode permet d'effectuer des calculs de coût et d'évaluer le stock. 

Lire l'article Ooreka