Travaux d'inventaire

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en septembre 2019

Sommaire

Chaque année les entreprises sont tenues de réaliser un inventaire de leurs actifs et de leurs passifs. Ces travaux ont pour objectif d'obtenir une image fidèle du patrimoine de l'entreprise.

Vous trouverez ici des précisions sur le déroulement des travaux d'inventaire et leur utilité.

Définition des travaux d'inventaire

Principe

Les travaux d'inventaire constituent une obligation pour toute entité juridique tenue de suivre une comptabilité.

Cette opération consiste à relever, tous les douze mois, l'existence des éléments d'actif et de passif de l'entreprise, ainsi que la valeur de ces mêmes éléments.

Lire l'article Ooreka

Actifs et passifs concernés

Les travaux d'inventaire portent sur tous les actifs et les passifs d'une société, à savoir les objets, créances et espèces dont elle est propriétaire et les dettes dont elle est redevable.

Utilité des travaux d'inventaire

Objectifs comptables

Les travaux d'inventaire sont indispensables pour contrôler et ajuster la comptabilité d'une entreprise en vue d'établir les comptes annuels à la clôture d'un exercice.

Ces opérations permettent en effet de déterminer le résultat comptable de l'entreprise, d'évaluer le stock, d'enregistrer en comptabilité les dépréciations de certains actifs et de comptabiliser les écritures d'amortissement et les provisions.

Objectifs fiscaux et sociaux

Les travaux d'inventaire ont également pour finalité de déterminer le résultat fiscal et le montant de l'impôt à payer, de produire la déclaration annuelle des salaires et de fixer le montant de la participation des salariés au résultat.

Déroulement des travaux d'inventaire

Les travaux d'inventaire doivent débuter quelques semaines avant la date de clôture de l'exercice et se terminer au plus tard trois mois après la date de clôture.

Ces opérations consistent notamment à éditer la balance qui expose toutes les opérations enregistrées au cours de l'exercice, à recenser tous les actifs et les passifs et les valoriser et à effectuer les régularisations comptables (constater les amortissements, les dépréciations et les provisions);

Il s'agit également d'éditer une nouvelle balance après inventaire, de solder les comptes de charges et de produits, d'établir les comptes annuels et de clôturer les comptes.