Charges fixes et variables

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2019

Sommaire

Une charge est un coût supporté par une entreprise pour produire. Une charge est dite fixe ou variable selon son comportement par rapport au niveau de production.

Ainsi, une charge fixe ne varie pas avec le niveau de production alors qu'une charge variable dépend du niveau de production. La distinction entre ces deux types de charges est très importante en gestion pour déterminer certains indicateurs de rentabilité.

Les charges fixes

Définition des charges fixes

Une charge est dite « fixe » quand le niveau de la charge est indépendant du niveau de la production.

Une entreprise subit des charges fixes, quel que soit son niveau d'activité.

Effets de palier

Les charges fixes évoluent par palier. Quand une entreprise atteint un certain niveau de production, ses charges fixes augmentent mais restent stables jusqu'au prochain palier de production.

Les charges variables

Une charge est dite « variable » quand son niveau est proportionnel au niveau de production. Plus le volume de production augmente, plus les charges variables augmentent.

Les charges variables sont principalement des charges d'exploitation.

Charges fixes et variables : cas des salaires

La plus importante charge fixe pour une société est la masse salariale.

Les salaires fixes et les cotisations sociales sont payés indépendamment du niveau de production. En revanche, si l'entreprise a une politique de salaire variable, qui dépend du niveau d'activité, la rémunération variable peut être considérée comme une charge variable.

Les frais de personnel sont parfois appelés des « charges mixtes ».

Intérêt d'une distinction entre charges fixes et variables

En comptabilité d'entreprise, il est important de pouvoir séparer les charges fixes des charges variables. Cela permet de calculer différents indicateurs indispensables à la gestion de l'entreprise, notamment sur la rentabilité de l'entreprise.

Marge sur coût variable

La marge sur coût variable désigne la différence entre le chiffre d'affaires d'une entreprise et ses charges variables.

Marge sur coût variable (MSCV) = chiffre d'affaires (CA) – charges variables (CV)

La marge sur coût variable est à comparer aux charges fixes pour déterminer si l'activité est rentable. La marge sur coût variable doit être supérieure à ces frais fixes.

Pour déterminer la rentabilité de l'entreprise, il est important de calculer le taux de marge sur coût variable, c'est-à-dire le rapport entre la marge sur coût variable et le chiffre d'affaires dégagé par l'activité :

Taux de marge sur coût variable (TMSCV) = marge sur coût variable (MSCV) ÷ chiffre d'affaires (CA)

Seuil de rentabilité

Le seuil de rentabilité est le chiffre d'affaires minimum que l'entreprise doit atteindre pour être rentable. Il correspond au rapport entre les charges fixes et le taux de marge sur coût variable :

Seuil de rentabilité (SR) = charge fixes (CF) ÷ taux de marge sur coût variable (TMSCV)

Le seuil de rentabilité permet aussi de déterminer le point mort, c'est-à-dire la date à partir de laquelle l'entreprise est rentable.