Ratio de liquidité immédiate

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Les ratios de liquidité permettent d’évaluer la capacité d’une l'entreprise à rembourser ses dettes à court terme à l'aide d’actifs facilement mobilisables.

Le ratio de liquidité immédiate, quant à lui, donne des indications sur la capacité d'une entreprise à honorer ses engagements à court terme. Cet article livre les principales clés pour comprendre le ratio de liquidité immédiate, son principe et son mode de calcul.

Principe et utilité des ratios de liquidité

Les ratios de liquidité permettent de calculer la capacité d’une entreprise à rembourser ses dettes à court terme, et donc de mesurer sa solvabilité immédiate.

Ils consistent à établir des rapports entre deux éléments du bilan et à en extraire une évaluation du niveau des liquidités d’une entreprise hic et nunc.

Ces ratios sont particulièrement étudiés par les créanciers à court terme d’une entreprise, toute dégradation signalant généralement un problème de trésorerie.

En comptabilité, on distingue distingue trois ratios de liquidité, le ratio de liquidité générale, le ratio de liquidité restreinte et le ratio de liquidité immédiate.

Signification et calcul du ratio de liquidité immédiate

Définition

Ce ratio est plus restrictif que les deux autres ratios. Il indique la capacité d'une entreprise à faire face à ses engagements à court terme sans recourir à ses actifs à court terme non liquides (dont les stocks).

Calcul

Pour obtenir le ratio de liquidité immédiate, on retranche la valeur des éléments non liquides du total de l'actif à court terme, puis on divise le résultat par le passif à court terme :

Liquidités ÷ dettes à court terme = ratio de liquidité à court terme

Lire l'article Ooreka

Ratio de l'intervalle défensif

S’il indique la capacité d'une entreprise à honorer ses engagements à court terme sans solder ses actifs non liquides, le ratio de liquidité n’est pertinent que pour une période donnée.

Dans la plupart des cas, il s’assimile au rapport des titres de placement et des disponibilités exigibles à court terme.

Il suffit donc que les titres en portefeuille (actions, obligations, etc) baissent pour que le ratio se détériore sans que la gestion de trésorerie soit pour autant déficiente.

Par ailleurs, certains groupes ont des ratios de liquidité immédiate très bas car ils préfèrent investir leurs liquidités plutôt que de les placer sur un compte bancaire. La lecture du ratio doit donc être faite en parallèle avec celui d'autres sociétés du même secteur.

Pour améliorer sa pertinence, les analystes utilisent le ratio dit de « l’intervalle défensif ». Il établit un rapport entre l’actif circulant et les coûts opérationnels quotidiens afin de calculer la période durant laquelle les actifs les plus liquides permettent de faire face aux dépenses quotidiennes.