Sommaire

Une charge constatée d’avance (CCA) correspond à une facture comptabilisée durant un exercice alors que la prestation ou l’achat de marchandises correspondant doit être rattaché à l’exercice suivant.

Parmi les principales CCA, on recense notamment les abonnements, les assurances, les contrats de maintenance, les loyers à terme échoir, etc.

Charges et produits constatés d'avance : définition

Selon le plan comptable général, les CCA sont des actifs qui correspondent à des achats de biens ou de services dont la fourniture ou la prestation interviendra ultérieurement. Les CCA sont donc des charges concernant l’exercice N +1 mais qui ont été enregistrées en N.

On les comptabilise lors de la clôture de l’exercice comptable ou d’une situation en cours d’exercice.

Parmi les principales CCA, on recense notamment :

  • les factures de loyer courant sur 2 exercices ;
  • les contrats de maintenance ;
  • les polices d’assurance réglées et comptabilisées et dont la couverture déborde sur l’exercice qui suit ;
  • l’enregistrement des factures d’achat de marchandises qui seront livrées sur l’exercice suivant, etc.
Lire l'article Ooreka

Comptabilisation des charges constatées d'avance

La comptabilisation de CCA se déroule en 3 étapes :

  • la comptabilisation de la facture ;
  • la comptabilisation de la CCA ;
  • l’extourne de la CCA sur l'exercice suivant.

En fin d'exercice, le compte 481 « charges à répartir sur plusieurs exercices » enregistre à son débit les charges à répartir sur plusieurs exercices.

Le compte 486 « charges constatées d'avance » enregistre les charges qui correspondent à des achats de biens et de services dont la fourniture ou la prestation interviendra ultérieurement. Il est :

  • débité, en fin d'exercice, par le crédit des comptes de charges intéressés ;
  • crédité, à l'ouverture de l'exercice suivant, par le débit de ces mêmes comptes.

Le compte 487 « produits constatés d'avance » enregistre les produits perçus ou comptabilisés avant que les prestations ou les fournitures les justifiant aient été effectuées ou fournies. Il est :

  • crédité, en fin d'exercice, par le débit des comptes de produits intéressés ;
  • débité, à l'ouverture de l'exercice suivant, par le crédit de ces mêmes comptes.

Le compte 488 « comptes de répartition périodique des charges et des produits » enregistre les charges et les produits dont le montant peut-être connu ou fixé d'avance avec une précision suffisante et qu'on décide de répartir par fractions égales entre les périodes comptables de l'exercice.

Lire l'article Ooreka