Dettes fournisseurs

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Vous êtes chef d'entreprise et vous avez en main le bilan de votre société. Au sein du passif, vous constatez un poste « dettes fournisseurs » important.

Quel impact ? Le point sur la question

Dettes fournisseurs : définition

Un bilan comptable est un document qui fait état de l'actif et du passif de la société concernée. Les dettes fournisseurs en comptabilité correspondent à un poste spécifique du bilan, dans le passif. 

Une dette correspond à une obligation, une somme due par une personne, auprès d'une autre. S'agissant de fournisseurs, elles sont dues en raison d'un contrat de fourniture.

Les fournisseurs sont les partenaires commerciaux d'un entreprise auprès desquels celle-ci s'approvisionne pour la fabrication de ses produits (matières premières par exemple) et pour ses moyens d'existence.

Les dettes fournisseurs correspondent donc à des achats effectués par l'entreprise auprès de ses fournisseurs, non encore réglés à la date d'établissement du bilan. En effet, il existe différents délais de paiement applicables entre professionnels. La dette est enregistrée en comptabilité lorsque le service prévu a été rendu ou la marchandise livrée. 

Lire l'article Ooreka

Impact des dettes fournisseurs

Le poste comptable des dettes fournisseurs est une indication précieuse dans le cadre d'un bilan. Il permet à la société de se ménager de la trésorerie, dans le cadre d'un « fonds de roulement » puisque les dettes ne sont pas payées. Pour autant, ces dettes ne sont pas dissimulées et leur mention permet de prendre conscience des mouvements de trésorerie à venir, à déduire des actifs de la société.

En effet, un poste faisant état de peu de « dettes fournisseurs » renvoie à des délais de règlement courts pour la société concernée. Cela peut traduire un manque de confiance de la part de ses partenaires.

Toutefois, un poste de « dettes fournisseur » chargé peut traduire un endettement lourd et des délais de paiement toujours plus longs. Cela peut correspondre, à terme, à de réelles difficultés financières. Les sommes mentionnées viennent en effet nécessairement au débit du patrimoine de la société. 

Ces dettes sont en effet rattachées à un exercice comptable et ne peuvent disparaître du bilan tant qu'elles ne sont pas éteintes juridiquement (par règlement ou compensation). 

Dans la mesure où le bilan d'une entreprise est un indicateur précieux en cas de demande de financement auprès d'une banque ou dans le cadre d'une opération financière importante, il convient de veiller à l'équilibre de ce poste de « dettes fournisseurs »

Lire l'article Ooreka