Intensité capitalistique

À jour en Janvier 2019

Getty Images / AndreyPopov

Selon l'Insee, l'intensité capitalistique (statistique d'entreprise) est le rapport des immobilisations corporelles brutes à l'effectif salarié en équivalent temps plein (EQTP).

Une intensité capitalistique élevée indique que l'entreprise emploie un grand nombre d'actifs pour générer un revenu (et inversement). L'intensité capitalistique varie dans une proportion considérable selon les secteurs d'activités économiques. Explications dans cet article.

Combinaison productive et intensité capitalistique

La combinaison productive d'une entreprise renvoie à la proportion variable de capital et de travail nécessaire à son cycle de production.

Si la composante capital est nécessaire à ce cycle, il a également besoin de la composante travail (équivalent plein temps). Les deux données sont donc complémentaires.

Bon à savoir : l'équivalent plein temps (EQPT) est une unité de mesure évaluant une charge de travail ou encore une capacité de travail ou de production.

L'intensité capitalistique de la combinaison productive peut être plus ou moins forte. Une forte intensité capitalistique signifie que l'entreprise réclame un grand nombre d'actifs pour générer un revenu.

Cette intensité se mesure en additionnant les immobilisations brutes et le besoin en fonds de roulement (BFR), puis en divisant ce total par le chiffre d'affaires (CA) de l'entreprise.

En résumé, on peut poser la formule ainsi :

(immobilisations brutes + BFR) ÷ CA = intensité capitalistique

Rappel : le BFR correspond à la somme, dont une entreprise à besoin, pour couvrir le besoin résultant des décalages des flux de trésorerie entre les décaissements et les encaissements.

L'évolution de la combinaison productive capital/effectif salarié est liée à la vitesse du progrès technique.

Des immobilisations corporelles de dernière génération sont susceptibles d'accroître la production, ce qui peut inciter les entrepreneurs à accélérer la substitution capital/travail.

Bon à savoir : selon une étude réalisée par le ministère du commerce extérieur en 2015, les entreprises françaises exportant le plus sont à la fois concentrées et à forte intensité capitalistique. Dans cette famille, l'aéronautique et le secteur automobile se distinguent notamment par leur forte intensité et des investissements importants qui rendent le coût d'entrée élevé pour les nouveaux acteurs.

Intensité capitalistique et logique sectorielle

L'intensité capitalistique nécessaire pour obtenir 1 € de chiffre d'affaires diffère selon les secteurs.

Certains secteurs économiques comme les chantiers navals, l'espace, l'aéronautique, l'automobile, la sidérurgie ou en encore la pharmacie (ou les travaux de recherche et développement sont considérables) nécessitent de fortes immobilisations corporelles.

D'autres secteurs, comme la grande distribution ou la restauration rapide, sont peu gourmandes en main d' œuvre.

Généralement, un secteur aux sociétés dont l'intensité capitalistique est élevée doit afficher un excédent brut d'exploitation (EBE) et un chiffre d'affaires (CA) élevés afin de dégager la rentabilité suffisante pour poursuivre ses investissements.

Il doit aussi avoir un besoin en fonds de roulement (BFR) important, car les cycles d'exploitation sont longs.

Rappel : l'excédent brut d'exploitation représente le « cash-flow » qu'une entreprise tire de son exploitation. Cette ressource lui permet de développer son outil de production, de rémunérer ses capitaux propres et de rembourser les capitaux empruntés.

En revanche, un secteur à faible intensité capitalistique peut supporter un EBE et un CA faibles. Par ailleurs, grâce à leur faible intensité capitalistique, des secteurs comme le commerce ou les services affichent un BFR souvent négatif en raison de la rotation des stocks.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le délai de réalisation du projet.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !