Délai de récupération

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Le délai de récupération du capital investi (DRCI ou encore pay-back ratio) correspond au temps nécessaire pour récupérer le capital investi lors d’un investissement.

Pour estimer ce délai, on établit un ratio entre le montant initial de l'investissement et le cumul des flux de trésorerie qu'il produira. Le DRCI est un souvent interprété comme un indicateur de risque. Voici quelques clés pour mieux comprendre le DRCI et son utilité.

Délai de récupération et décision d’investissement

Quand elle décide d’affecter des ressources financières à un projet, une entreprise s’attend à en retirer un profit supplémentaire.

Avant de se décider, l’entreprise passe en revue plusieurs critères.

D'abord, elle examine le choix technique de l’investissement et l’opportunité économique du projet selon les besoins détectés. Ensuite, elle étudie le choix de l’investissement eu égard à la rentabilité attendue en retour (accroissement de production, etc).

L'entreprise détermine alors les modalités de financement ainsi que le coût global de l’opération. Enfin, elle évalue la rentabilité globale ou financière du projet.

Cette rentabilité financière peut être évaluée à partir du délai de récupération du capital investi.

Un indicateur de risque

Le délai de récupération du capital investi correspond au laps de temps requis pour que le montant des flux nets de trésorerie actualisés atteigne le montant du capital investi.

L’objectif de ce calcul est de préserver l’équilibre financier de l’entreprise. Il est calculé en plusieurs étapes.

Les flux de trésorerie attendus sont cumulés sur une longue période. Le cumul des flux de trésorerie est ensuite confronté au montant de l’investissement. L’entreprise estime ainsi la durée incompressible avant d'obtenir un retour sur investissement.

Par rapport aux autres méthodes estimant la rentabilité des capitaux investis, comme la valeur actuelle nette (valeur des flux de trésorerie liés à l'investissement, actualisés au taux de rentabilité exigé par les actionnaires en fonction du risque pris), la DCRI présente l’avantage d’être un indicateur de risque.

Entre deux investissements, il permet de déterminer celui dont le pay-back sera le plus rapide, étant entendu que moins ce délai est long, moins le risque encouru par l’entreprise l'est.

Sur les marchés financiers, le délai de récupération est parfois utilisé pour désigner le temps qui s'écoule avant que la somme actualisée des bénéfices prévisionnels d’une entreprise soit équivalente à sa capitalisation boursière.

Ce ratio permet de savoir si un titre est à son prix et d'estimer le risque pris par un actionnaire.