Capacité de remboursement

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2019

Sommaire

La capacité de remboursement d’une entreprise est estimée à travers un ratio financier qui place l’endettement net au numérateur et la capacité d’autofinancement au dénominateur.

Il permet d’évaluer le nombre d’années que l’entreprise consacrerait à rembourser ses dettes en utilisant sa capacité d’autofinancement.

Capacité de remboursement une entreprise

Cette capacité est évaluée en rapportant l’endettement net à la capacité d’autofinancement (CAF).

Télécharger le document Ooreka

Endettement net

L’endettement net est la différence entre le total des dettes financières d’une entreprise et de ses disponibilités, auxquelles on ajoute les placements financiers qu’elle détient.

Ce taux d’endettement net est obtenu en rapportant le montant de la dette aux capitaux propres.

Capacité d'autofinancement

La capacité d’autofinancement (CAF) est l’ensemble des ressources que génère une entreprise du fait de son activité. Elle détermine sa capacité à financer son cycle économique (production, développement, etc) sans recourir à un financement extérieur.

Cette capacité peut être calculée faisant la différence entre les charges décaissables (achat de marchandises,
 variation de stock de marchandises, etc) et les produits encaissables (ventes de marchandises, production vendue,
 production stockée, etc).

Valeur idéale de la capacité de remboursement pour une entreprise

Égale au rapport entre endettement (à moyen ou à long terme) et CAF, la capacité de remboursement est un indicateur suivi par les analystes financiers.

En principe, le ratio doit être inférieur à 3 ou 4.

S’il passe au-dessus de cette limite, cela signifie que l’endettement de l'entreprise est trop lourd par rapport à la richesse qu’elle créée et que sa capacité de remboursement est mise à mal.

Dans ces conditions, l’entreprise peut avoir du mal à trouver de nouveaux créanciers, puisque la plupart des banques refuseront de lui consentir un nouveau prêt.

Améliorer la capacité de remboursement d'une entreprise

Pour améliorer sa capacité de remboursement, une entreprise peut renégocier sa dette afin d'obtenir de meilleures conditions et de diminuer son taux de remboursement. Elle peut aussi réduire sa dette en cédant des éléments d’actifs.

Enfin, il lui est possible d'améliorer sa capacité d’autofinancement en rationalisant son cycle de production afin d’augmenter son résultat.

Capacité de remboursement d’un particulier

Dans le cas d’un particulier, la capacité de remboursement correspond au montant l'échéance mensuelle qu'il peut rembourser en tenant compte des ressources nettes dont il dispose au moment de la demande.

Cette capacité de remboursement équivaut au montant maximum de remboursement que l'emprunteur peut honorer en fonction de ses ressources, déduction faite de ses charges.

Le taux d’endettement à ne pas dépasser pour que les établissements bancaires accordent un crédit est de 33 %. Au-delà, les banques estiment que l’emprunteur peut représenter un risque de défaut de paiement.

Une formule simple permet de calculer la capacité de remboursement d’un particulier. Il suffit de multiplier son revenu net par 33 %, puis de lui souscrire les charges de remboursement pouvant déjà exister.