Écriture comptable

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Sommaire

Débit et crédit doivent être égaux dans l'écriture comptable.

Les écritures comptables peuvent concerner : la comptabilité TVA, la comptabilité des stocks, l'amortissement comptable, les provisions sur charges, les immobilisations ou la comptabilité paie.

Qu'est-ce qu'une écriture comptable ?

Une écriture comptable est composée au minimum de 2 lignes avec des montants égaux : Débit = Crédit.

  • L'écriture comptable va enregistrer des mouvements financiers, commerciaux voire économiques à l'intérieur de différents comptes liés au plan comptable général.
  • Les écritures comptables sont enregistrées dans le journal comptable. Ces différentes informations sont ensuite transmises au grand livre comptable et à la balance comptable.
  • Des écritures comptables fiables permettent de tenir une comptabilité saine si l'on reste très vigilant. Dans ce cas, il est judicieux d'utiliser un logiciel de comptabilité qui permet également de gagner du temps lors du passage des écritures.

Comment passer une écriture comptable ?

C'est le principe de la partie double : le débit doit toujours être égal au crédit. Toutefois, l'écriture comptable dépend de nombreux éléments à prendre en compte.

Exemple d'une écriture comptable : achat en comptabilité (sans TVA)

Date Comptes Libellé Débit Crédit
31/07/12 401000 Achats de matériel   200
31/07/12 606300 Achats de matériel 200  
Totaux 200 200

On constate :

  • une augmentation des charges avec le débit d'un compte de classe 6 pour 200 € ;
  • une augmentation des dettes avec le crédit d'un compte de passif.

Exemple d'une écriture comptable : vente de marchandises (sans TVA)

Date Comptes Libellé Débit Crédit
31/07/12 411000 Vente de marchandises 400  
31/07/12 707000 Vente de marchandises   400
Totaux 400 400

On constate :

  • une augmentation des produits avec le crédit du compte de classe 7 pour 400 € ;
  • une augmentation des créances avec le débit d'un compte actif.

Pour l'enregistrement de la TVA, on utilise :

  • pour la facture d'achat, le compte de TVA déductible (compte 4456) ;
  • pour la vente, le compte de TVA collectée (compte 4457).

Ce qui fait que l'écriture comptable mouvemente, en même temps, les comptes de bilan et les comptes de charges ou de produits.

Mentions obligatoires de l'écriture comptable

Les mentions obligatoires à inscrire lors du passage de l'écriture comptable, sont :

  • la date de l'opération ;
  • le nom et le numéro des comptes mouvementés ;
  • le libellé ;
  • le montant du mouvement des comptes ;
  • le numéro de la pièce comptable ;
  • le journal utilisé.

Il est indispensable d'avoir en sa possession, toutes les pièces justificatives en cas de contrôle (facture).

Comment fonctionne le compte de bilan ?

Le compte de bilan fonctionne de la façon suivante :

Le compte d'actif :

  • est débité dès qu'il augmente ;
  • est crédité dès qu'il diminue.

Le compte de passif :

  • est crédité dès qu'il augmente ;
  • est débité dès qu'il diminue.

Écritures comptables : compte de charges et de produits

Le compte de charges et de produits fonctionne ainsi :

Le compte de charges :

  • est débité dès qu'il augmente ;
  • est crédité dès qu'il diminue.

Le compte de produits :

  • est crédité dès qu'il augmente ;
  • est débité dès qu'il diminue.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Saisie des écritures

Sommaire

Les différentes écritures comptables

Ecritures comptables : les différents éléments à connaître Retraitement comptable