Immobilisations

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Sommaire

Pour préparer un bilan comptable, il est nécessaire de faire la comptabilité de la TVA, la comptabilité des stocks, l'amortissement comptable, les provisions sur charges, les immobilisations, la comptabilité paie.

Qu'est-ce qu'une immobilisation ?

Les immobilisations sont des biens qui sont utilisés de façon durable pour l'activité d'une société.

Tout en étant un bien physique, c'est aussi une valeur du patrimoine qui dispose d'une valeur économique positive car elles créent des ressources pour l'entreprise. Les immobilisations font l'objet d'un amortissement qui dépend de leur durée d'utilisation.

Les différentes immobilisations comptables

On distingue trois catégories d'immobilisations comptables : les immobilisations corporelles, les immobilisations incorporelles, les immobilisations financières.

Les biens d'une valeur unitaire inférieure à 500 € HT concernant les immobilisations corporelles et incorporelles peuvent être comptabilisés directement en charges.

Immobilisations corporelles

L'immobilisation corporelle concerne l'actif physique que l'entreprise souhaite utiliser après l'exercice comptable en cours. On peut :

  • l'utiliser dans la production ou la fourniture de biens ou de services ;
  • la louer à des tiers ;
  • l'utiliser à des fins de gestion interne.

Différents éléments constituent les immobilisations corporelles. Il s'agit :

  • des constructions ;
  • des terrains ;
  • de l'agencement et des installations générales ;
  • du matériel ;
  • de l'outillage ;
  • dumobilier ;
  • de l'équipement informatique ;
  • les véhicules.

Les immobilisations corporelles sont amortissables, sauf les terrains et les œuvres d'art.

Les immobilisations incorporelles

Une immobilisation incorporelle n'a pas de substance physique, elle n'est pas monétaire non plus, mais c'est un actif de l'entreprise.

Parmi les immobilisations incorporelles, on compte :

  • les frais d'établissement ;
  • les frais de recherche et de développement immobilisés ;
  • les brevets ;
  • les licences ;
  • les marques et autres droits similaires ;
  • les logiciels ;
  • les sites internet ;
  • le fonds de commerce ;
  • le droit au bail.

Les brevets d'invention, les licences, les logiciels et le coût de développement, les sites internet (selon certaines conditions) sont amortissables. En revanche, le fonds de commerce n'est pas amortissable.

Les immobilisations financières

Les immobilisations sont enregistrées dans les comptes de classe 26 et 27 du plan comptable général.

Les actifs monétaires : titres de participation, certaines créances rattachées, les titres immobilisés, les prêts accordés par l'entreprise, les dépôts et cautionnements sont des immobilisations financières.

Les immobilisations financières ne sont pas amortissables. Toutefois, une provision pour dépréciation est prévue en cas de perte de valeur par rapport au prix de revient.

Lire l'article Ooreka

Qu'est-ce que l'actif immobilisé ?

L'actif immobilisé est le contraire de l'actif circulant. Il est destiné à rester de façon pérenne dans la société. L'actif est constitué des éléments suivants :

  • l'actif immobilisé ;
  • l'actif circulant ;
  • les comptes de régularisation.

L'actif immobilisé se compose des immobilisations corporelles, incorporelles et financières.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Saisie des écritures

Sommaire

Les différentes écritures comptables

Ecritures comptables : les différents éléments à connaître Retraitement comptable