Plan de trésorerie

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en septembre 2019

Sommaire

La trésorerie regroupe les disponibilités inscrites à l'actif du bilan, réduites des concours bancaires courants figurant au passif du bilan.

Trésorerie = fonds de roulement - besoin en fonds de roulement

Qu'est-ce qu'un plan de trésorerie ?

Le plan de trésorerie va permettre d'anticiper la santé financière à très court terme d'une entreprise. Pour établir ce bilan de trésorerie, on va réaliser un tableau dans lequel seront inscrits les encaissements et les décaissements prévus, en les ventilant (répartissant) mois par mois.

Cela a pour objectif :

  • d'anticiper certaines difficultés financières (paiement des factures ou salaires) ;
  • de prévoir les besoins en trésorerie pour mieux les anticiper.

Cela permettra également de connaître :

  • le solde de trésorerie mensuel ;
  • le solde cumulé d'un mois sur l'autre.

Comment réaliser un plan de trésorerie ?

Le plan de trésorerie se présente sous la forme d'un tableau reprenant tous les décaissements et tous les encaissements prévus au cours de la première année (ventilés mois par mois).

Chaque entrée ou sortie de fonds (en TTC pour les opérations assujetties à la TVA) doit être inscrite dans la colonne du mois où elle doit normalement se produire.

Le plan de trésorerie va donc permettre :

  • de déterminer le solde de trésorerie du mois et un solde de trésorerie cumulé d'un mois sur l'autre ;
  • de ce fait, de savoir, par rapport aux prévisions d'activité, si tout ce qu'il y aura à régler pourra l'être sans problème, au moyen des disponibilités du moment.
  • d'anticiper la position de trésorerie et rechercher :
    • en cas de position négative : une solution de financement ;
    • en cas de position positive : des solutions de placement.

Analyser un plan de trésorerie

Vous constatez :

  • Un déficit :
    • si c'est un petit déficit ponctuel, cela peut correspondre à un simple décalage de trésorerie ;
    • toutefois, si celui-ci augmente régulièrement de mois en mois, il peut s'agir d'un problème de trésorerie plus important, et remettre en cause la gestion de votre entreprise voire la rentabilité de l'activité.
  • Un excédent de trésorerie stable n'entraîne pas de besoin de trésorerie, étant donné que les moyens financiers correspondent aux besoins.
  • Un excédent de trésorerie en augmentation correspond à une capacité d'épargne ou d'investissement par autofinancement, mais aussi à une augmentation des revenus versés.

Le plan de trésorerie, pour résumer

Le plan de trésorerie prend en compte :

  • les opérations courantes (ventes, achats..) ;
  • les opérations concernant l'investissement et le financement (prêt, augmentation de capital).

De ces différents éléments, découlent :

  • une situation de trésorerie en début de mois (début de période) ;
  • les encaissements ;
  • les décaissements ;
  • la situation de trésorerie à la fin du mois (fin de période).

On reporte sur le mois suivant la situation de trésorerie correspondant à la fin du mois.