Feuille de calcul :Compte de résultat prévisionnel

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en septembre 2019

Téléchargez gratuitement cette feuille de calcul à compléter :

Format Excel .xls
Exemple à compléter
Notice d'utilisation
MAJ en
septembre 2019

GRATUIT

Sommaire

Description du tableur excel

Le compte de résultat prévisionnel totalise les ventes prévisionnelles, les achats et les coûts prévisionnels. Il fait donc apparaître un résultat prévisionnel pour l'année à venir (différence entre les produits et les charges).

Le compte de résultat prévisionnel est l'un des documents d'information financière et prévisionnelle d'une entreprise. Il s'agit d'un état financier que l'entreprise doit établir dans le but de présenter son résultat net (bénéfice ou perte) et les éléments (charges et produits) qui ont permis de le calculer en projetant ces éléments sur la durée (1 an minimum).

Il permet ainsi de répondre à la question fondamentale : l'activité de l'entreprise va-t-elle générer un montant de recettes suffisant pour couvrir les charges entraînées par les moyens humains, matériels et financiers mis en œuvre ?

Lors d'une création d'entreprise, le compte de résultat prévisionnel est un élément important, car il répond à la question suivante : le projet sera-t-il rentable ? Le compte de résultat prévisionnel permet de démontrer une représentation comptable et synthétique de l'activité future de l'entreprise.

Ce compte de résultat prévisionnel remplit un double objectif :

  • faire connaître à l'administration fiscale le montant du bénéfice réalisé (ou de la perte) ;
  • prouver la rentabilité de l'entreprise aux financeurs potentiels.

Le compte de résultat prévisionnel permet de contrôler la réalisation des budgets avec les données réelles du compte de résultat pour la même période.

Notice : Compte de résultat prévisionnel

Le compte de résultat prévisionnel respecte les principes comptables et il est constitué à partir des différents budgets établis.

La structure du compte de résultat prévisionnel est la même que le compte de résultat établi à la fin de l'exercice comptable. Ainsi, il a la forme classique des comptes de résultat établis chaque année par le comptable.

Pour remplir correctement le compte de résultat prévisionnel, il s'agit de noter l'ensemble des charges et produits de l'année comptable (les charges et les produits sont toujours inscrits pour leur valeur hors taxes).

Les recettes correspondent au chiffre d’affaires prévisionnel HT (hors taxe). Elles peuvent correspondre à la vente de marchandises quand votre activité est exclusivement commerciale (achat - revente), à la vente de produits finis quand vous avez une activité de fabrication ou à la vente de services dans le cadre d'une prestation de service.

Les dépenses sont toujours exprimées HT et comprennent :

  • les achats de marchandises : ils se calculent automatiquement après que vous ayez renseigné votre taux de marque, c’est-à-dire la marge brute en pourcentage du prix de vente moyenne dans votre activité (par défaut dans le tableur, le taux de marque est de 40 %) ;
  • les achats de matières et fournitures qui varient également en fonction du niveau de votre activité ;
  • les autres achats de services extérieurs comme le loyer, la communication, les honoraires du comptable etc ;
  • les impôts et taxes autres que l’impôt sur la société : comme la taxe professionnelle par exemple ;
  • les charges de personnel et les cotisations sociales qui dépendent de votre statut (travailleur salarié ou travailleur non salarié) ;
  • les dotations aux amortissements pour les investissements que vous avez effectués au démarrage du projet et qui sont renseignés dans le plan de financement ;
  • les charges financières qui correspondent au coût de votre emprunt bancaire (intérêts et autres frais) que vous avez renseignées dans le plan de financement.

La différence entre les recettes et les dépenses est appelée le « résultat courant avant impôt ». Il indique la rentabilité de l'activité qui dégage soit un bénéfice (résultat positif), soit une perte (résultat négatif), et servira de base pour calculer le montant de l’impôt sur la société s’il s’agit d’un bénéfice.

Si l'entreprise a plusieurs activités, il est utile de présenter un chiffre d'affaires prévisionnel par activité.