Feuille de calcul :Plan de trésorerie

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Téléchargez gratuitement cette feuille de calcul à compléter :

Format Excel .xls
Exemple à compléter
Notice d'utilisation
MAJ en
octobre 2020

GRATUIT

Sommaire

Description du tableur excel

Le plan de trésorerie permet de prévoir mois par mois le solde d'un compte bancaire à la fin du mois, en tenant compte de la position du compte en début du mois, des encaissements toutes taxes comprise (TTC) et des décaissements TTC de ce même mois.

Il permet ainsi de quantifier les besoins en trésorerie d'une entreprise et d'anticiper de futures difficultés de trésorerie.

C’est un document indispensable pour le chef d’entreprise, auquel il doit porter attention plusieurs années après la création de sa société et ce, même si la trésorerie de l’entreprise se porte bien. En effet, le chef d’entreprise n’est pas à l’abri d’un problème de trésorerie lié à une baisse d’activité, au décalage d’une commande ou à la défaillance de paiement d’un client.

Si l’activité augmente au contraire, le dirigeant doit anticiper les besoins de trésorerie qu’une augmentation du chiffre d’affaires implique (les achats de marchandises, l’embauche de nouveaux employés etc.).

De plus, un très grand nombre d’activités connaissent une saisonnalité, les factures des clients ne sont pas toujours encaissées le mois de leur établissement, certaines dépenses sont annualisées (comme les assurances), d’autres sont payées au trimestre (comme les charges sociales des salariés) etc.

Le plan de trésorerie permet ainsi de réaliser ce suivi de manière simple, même s’il demande un minimum de rigueur pour être précis.

Notice : Plan de trésorerie

Le but du plan de trésorerie est d’anticiper les soldes de la trésorerie d’une entreprise à chaque fin de mois. Il est composé de quatre grandes parties :

  • la situation de trésorerie en début de mois ;
  • les encaissements TTC ;
  • les décaissements TTC ;
  • la situation de trésorerie à la fin du mois.

Le solde de trésorerie à la fin du mois est reporté au début du mois suivant.

Pour établir un plan de trésorerie, il faut répartir sur l'année les opérations figurant dans le compte de résultat prévisionnel et dans le plan de financement, en tenant compte des délais de règlement, notamment pour les ventes de biens et de services, et les achats de matières et de marchandises.

Cela signifie que vous allez inscrire le montant de la recette (ou de la dépense) au moment où vous l'encaisserez (ou la décaisserez) réellement, et non au moment de la facturation.

Dans un premier temps, vous renseignerez les encaissements. Un encaissement est une entrée d'argent. L'entreprise encaisse les ventes TTC et reverse aux impôts l’excédent de TVA collectée ou récupère le surplus de TVA déductible.

Les ventes au comptant du mois génèrent des encaissements dans le mois, alors que les ventes à crédit génèrent des encaissements dans les mois suivants. Par exemple, un achat effectué en janvier et payable en février est inscrit dans la colonne des décaissements de février.

Dans un deuxième temps, vous renseignerez les décaissements. Un décaissement est une sortie d'argent. L'entreprise décaisse les achats TTC. Les achats, les autres charges, les investissements, s'ils sont réglés au comptant, et la TVA à reverser génèrent des décaissements dans le mois. Par contre, s'ils sont réglés à crédit, ils génèrent des décaissements lors des mois suivants.

Pour certaines charges courantes, la date de règlement est connue d'avance. C'est le cas des loyers, des charges locatives, des primes d'assurances, des factures de téléphone.

La plupart des impôts et taxes sont normalement dus à date fixe.

Si des salaires sont prévus dans le plan de trésorerie, n’oubliez pas de prévoir :

  • une sortie de trésorerie mensuellement pour le paiement des salaires nets ;
  • une sortie de trésorerie mensuellement ou trimestriellement pour le paiement des charges sociales.

La TVA est généralement payée lors de la période qui suit sa déclaration. Par exemple, la TVA du mois de juin est payée (et donc décaissée) en juillet.

Il reste enfin à indiquer les décaissements liés aux acquisitions d'immobilisations ou aux remboursements des dettes.

La trésorerie en fin de mois correspond à la somme d'argent dont dispose l'entreprise sur ses comptes en banque et dans sa caisse. Elle est égale à la somme de la trésorerie en début de mois des encaissements TTC moins les décaissements TTC.

Quelques astuces pour réaliser son plan de trésorerie :

  • Il ne faut pas hésiter à personnaliser le plan de trésorerie en fonction de son activité car les recettes et les dépenses diffèrent complètement d’une activité à l’autre.
  • Il faut confirmer et/ ou corriger les montants encaissés et décaissés au fur et à mesure afin que chaque mois, le solde du plan de trésorerie corresponde au relevé bancaire mensuel.

  • Si le tableau fait apparaître un solde négatif, il faudra trouver une solution adaptée.