Feuille de calcul :Journal comptable

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en septembre 2019

Téléchargez gratuitement cette feuille de calcul à compléter :

Format Excel .xls
Exemple à compléter
Notice d'utilisation
MAJ en
septembre 2019

GRATUIT

Sommaire

Description du tableur excel

La comptabilité générale est une technique permettant de codifier et de conserver une trace des opérations réalisées par une entreprise dans le cadre de son activité. Elle permet ainsi de produire des informations adaptées aux différents utilisateurs :

  • pour les investisseurs et les banquiers : bilan et compte de résultat ;
  • pour l’administration fiscale : déclarations fiscales ;
  • pour le service juridique : liste des factures impayées ;
  • mais aussi des informations pour les clients, les fournisseurs, le comité d’entreprise, etc.

En d'autres termes, la comptabilité permet de transformer un flot d'informations brutes (factures, pièces de banques, etc.) en informations adaptées (comptes annuels, déclarations, etc.).

Le journal comptable est le document qui retrace toutes les opérations quotidiennes effectuées par l’entreprise. Il contient les écritures, qui sont classées dans l’ordre chronologique, correspondant aux pièces justificatives (factures, pièces de banque, etc.).

Notice : Journal comptable

Pour toute opération enregistrée au journal, il est obligatoire de préciser les informations suivantes :

  • La date d’enregistrement, qui correspond à la date d’établissement de la facture ou à la date de réception selon le cas.
  • Le libellé de l’écriture, ou la référence de la pièce justificative, qui sert de base à l’opération.
  • Les numéros et intitulés de comptes dans lesquels les sommes vont être portées au débit et au crédit. L’intitulé du compte doit être suffisamment explicite. Pour cela, on s’aidera du plan comptable général.

Par convention, on enregistre les écritures d’abord au débit puis au crédit.

Dans le tableur, deux exemples vous aideront à comprendre la logique du journal comptable :

  • une écriture d’achat de matières premières à crédit ;
  • une écriture de vente de produits finis avec paiement comptant.