Feuille de calcul :Budget prévisionnel

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Téléchargez gratuitement cette feuille de calcul à compléter :

Format Excel .xls
Exemple à compléter
Notice d'utilisation
MAJ en
octobre 2020

GRATUIT

Sommaire

Description du tableur excel

Le budget prévisionnel permet au chef d'entreprise d'anticiper ses objectifs de ventes, et de chiffrer les achats et les autres charges qui en découlent. Il est un véritable outil de pilotage de l'entreprise et un outil d'aide à la prise de décision.

En effet, pour prendre une bonne décision, le chef d'entreprise doit pouvoir évaluer la situation correctement. Il peut le faire s'il dispose d'outils de pilotage et d'informations pertinents. C'est le rôle du budget prévisionnel, qui est la traduction quantitative et financière des objectifs commerciaux et des moyens pour une période donnée.

Le budget prévisionnel fixe les limites de dépenses, fait apparaître les recettes, et permet de responsabiliser les équipes. Il nécessite un suivi permanent, pour prendre d'éventuelles mesures correctives, par exemple en cas de dépassement des dépenses.

Les prévisions sont inscrites dans des tableaux qu'on appelle budgets, qui sont réalisés dans un ordre précis.

Notice : Budget prévisionnel

Pour obtenir une prévision d'ensemble cohérente, il faut respecter deux principes :

  • l'interdépendance : si un budget subit une modification, il faut en répercuter les conséquences sur les autres. Par exemple, une diminution des ventes entraîne une diminution des achats, des encaissements, de la TVA collectée... ;
  • la hiérarchie : on distingue un budget directeur et des budgets résultants.

Le budget directeur est le budget des ventes. Il conditionne la plupart des autres budgets.

Il vous faudra renseigner dans le tableur le taux de TVA collectée et le montant des ventes HT pour chaque mois et vous obtiendrez alors le montant de TVA collectée et le montant des ventes TTC.

Les budgets résultants sont tous les autres budgets, le dernier étant le budget de trésorerie qui regroupe tous les encaissements et les décaissements.

Le budget des achats concerne les prévisions concernant les commandes de marchandises qui seront vendues. Comme le budget des ventes, il vous suffit de renseigner le taux de TVA déductible sur les achats et le montant des achats HT.

Le budget des autres charges correspond aux services extérieurs qui sont consommés par l'entreprise et fonctionne de la même manière que le budget des achats.

Dans le budget des investissements, vous prendrez soin de renseigner avec précision les dépenses d'investissement de la période à venir. Ce budget ne dépend pas directement des prévisions d'activité quoiqu'une activité en très forte croissance justifie en règle générale des investissements supplémentaires.

Le budget de TVA permet de calculer la TVA due au titre du mois selon la formule suivante : TVA due au titre du mois = TVA collectée sur les ventes du mois – TVA déductible sur achats du mois – TVA déductible sur acquisitions d'immobilisations du mois – crédit de TVA du mois précédent.

On obtient :

  • une TVA à décaisser si TVA collectée > TVA déductible ;
  • un crédit de TVA si TVA déductible > TVA collectée.

La TVA due au titre du mois est payable à l'État le mois suivant.

Dans le tableur, la TVA collectée est tirée du budget des ventes, la TVA déductible sur les achats est tirée du budget des achats et du budget des autres charges, la TVA sur les immobilisations est tirée du budget des investissements.

Le budget des encaissements reprend :

  • les créances de la période précédente restant à percevoir ;
  • les ventes TTC du budget des ventes en tenant compte des délais de paiement accordés aux clients ;
  • les autres opérations donnant lieu à un encaissement.

Le budget des décaissements reprend :

  • les dettes de la période précédente restant à régler ;
  • les achats et les autres charges TTC du budget des achats et des autres charges en tenant compte des délais de paiement accordés par les fournisseurs ;
  • les investissements TTC en tenant compte de la période à laquelle est décaissée l'investissement ;
  • la TVA à décaisser ;
  • les autres opérations donnant lieu à un décaissement, comme une mensualité d'emprunt par exemple.

Le budget de trésorerie est un budget qui synthétise les encaissements et les décaissements et permet de connaître la situation de trésorerie en fin de mois.